Check-list pour la préparation d’un voyage à l’étranger

Entre le rêve et la réalité, il y a plusieurs étapes dans la réalisation d’un voyage.  En pleine préparation pour l’Islande, je repasse et renoue avec la plupart de ces étapes. Voici donc mon petit check-list personnel pour vous aider à ne rien oublier.

Dans les mois avant le voyage

  • Choisir la destination, le moment et la durée du voyage

Si vous êtes comme moi, vous avez toujours au moins quelques pays en tête où vous aimeriez poser vos valises.  Pour se rapprocher du rêve réalisé, il convient de vérifier quelle saison est la meilleure pour voyager, quelle est la durée à préconiser selon la distance (pour plusieurs heures d’avion et beaucoup de décalage horaire, on préconise d’y rester plus qu’une semaine!) et aussi selon vos possibilités de vacances!  Ensuite, on cible des dates (approximatives autant que possible!).  Si on se questionne sur les risques de voyager dans ce pays, on consulte le site du gouvernement canadien pour des conseils aux voyageurs.  On y obtiendra des informations à jour sur la situation au pays, les risques et recommandations.  On y apprendra aussi si on a besoin de se procurer un visa. Des éléments qui peuvent influencer notre décision d’aller vers une destination plutôt qu’une autre!

  • Un long voyage de prévu?  Que fait-on avec la maison?

On la loue, on la vend, on ne fait rien?  Qu’est-ce que chaque choix implique?   Pour répondre à toutes ces questions, je vous dirige vers cet excellent article de la Grande Déroute.

  • Un passeport en règle?

On vérifie la date d’expiration du passeport et on le renouvelle rapidement s’il est échu ou si la date d’expiration se situe à moins de 6 mois du retour prévu du voyage.

  • Un rendez-vous à la clinique santé voyage pour la mise à jour des vaccins et une prescription de médicaments à apporter?

Dès qu’on se rapproche de l’équateur ou d’une zone plus défavorisée, des vaccins et/ou de la médication sont souvent recommandés pour éviter les soucis de santé.  Hépatite, malaria et fièvre jaune sont le genre de maladies qu’on préfère éviter.  Vous ne savez pas ce qui est recommandé pour votre destination?  Prenez rendez-vous au moins 6 semaines avant le départ et vous aurez l’heure juste pour votre santé, ce sont eux les spécialistes. D’ailleurs, pour un même pays, les recommandations peuvent être différentes selon les régions visitées…

  • La réservation des billets d’avion.  Un visa avec ça?

On surveille les prix régulièrement, on compare les différentes compagnies aériennes, on vérifie différentes dates (les vols sont souvent moins chers en milieu de semaine), différents points de départ (c’est parfois moins dispendieux de partir des USA), on vérifie si les bagages sont compris ou non dans le coût annoncé (pour une vraie comparaison) et hop, on achète!  Semble-t-il que l’application « Hopper » est bien utile pour prévoir le moment où les prix sont les plus bas.  Je n’ai jamais essayé par contre, je me fie encore à une agente de voyage en qui j’ai confiance!  Si on a opté pour des bagages restreints, on fait un test pour s’assurer qu’on pourra respecter le poids maximum et/ou les dimensions maximales avant de confirmer sa réservation.  Ne pas oubliez que certains pays, telle la Chine, demande un visa pour un séjour touristique, on fait alors les démarches en conséquence.

  • Réservation d’un moyen de transport au besoin et obtention de son permis de conduire international

Est-ce qu’on circulera en camper, en auto, en train, en bus, à pied ou à vélo?  Dans le cas des campers et des autos, vaut souvent mieux réserver à l’avance.  Une location disponible de l’aéroport est un atout.  On compare bien les différentes compagnies et ce que la location comprend (assurance, kilomètrage, etc) avant de faire notre choix.

Dans plusieurs pays il est demandé d’apporter avec soi un permis de conduire international qui constitue en fait une traduction en plusieurs langues de notre permis actuel.  Il est nécessaire de l’accompagner de son vrai permis de conduire québécois lors du voyage.  Il n’est valide que durant un an et disponible dans les centres CAA au coût de 25 à 30$.

  • S’assurer

Il y a plusieurs types d’assurances auxquelles penser quand on part en voyage.  Tout d’abord, pour une voiture de location, vous pouvez vous assurer directement avec le locateur mais prenez la peine de vérifier ailleurs avant de l’inclure dans votre contrat. En effet, votre carte de crédit pourrait vous couvrir pour les dommages et collisions alors que votre assurance auto personnelle pourrait vous couvrir pour la responsabilité civile. Ça vaut la peine de prendre les informations si ça peut vous faire économiser!

Il y a aussi l’assurance santé.  En effet, en dehors du Canada, cela peut vous coûter cher même très cher si vous devez fréquentez l’hôpital.  Plusieurs assurances collectives couvrent cet aspect, sinon vous devrez prendre une assurance à part.  Enfin, une assurance annulation voyage est à considérer.  Que ferez-vous si vous vous fracturez la cheville tout juste avant votre voyage de randonnée en Corse?  Pour ma part, j’ai la chance d’être également couverte par mon assurance collective à ce niveau.  Certaines cartes de crédit couvrent aussi en tout ou en partie ces 2 aspects.

Dans les semaines avant le voyage

  • Itinéraire à préciser

On a une petite idée de ce qui est intéressant dans le pays mais sait-on vraiment ce qui est réaliste de visiter pour la durée de notre séjour?  Pour un séjour de quelques semaines seulement, il est judicieux de se prévoir un itinéraire à l’avance, quitte à le modifier en cours de route.  On lit des blogues, feuillette des guides de voyage et identifie ce dont on ne veut pas passer à côté.  On vérifie les distances et les temps de transport pour voir ce qu’il est réaliste de planifier.  Ce côté planification en est un que j’aime bien, il me permet de rêver et visualiser le voyage encore davantage.  Il me permet aussi de faire quelques réservations pour éviter les mauvaises surprises ou les délais une fois sur place.

  • Réservation d’hébergement ou d’une activité populaire au besoin

Réserver certains hébergements à l’avance permet d’éviter de perdre du temps à chercher une fois sur place.  C’est pratique principalement à l’arrivée, après la fatigue du transport en avion.  Ça peut être à considérer pour le restant du voyage, par contre, ça enlève la place à la spontanéité de vouloir rester plus ou moins longtemps à un endroit selon le feeling du moment.  Enfin, certaines activités peuvent nécessiter une réservation à l’avance, par exemple le Blue Lagoon en Islande qui est très prisé.  Vaut mieux alors bien planifier plutôt que de rater notre chance…

  • Achat de matériel/vêtements ou autre article nécessaire au voyage

Il est utile de se faire une petite liste de bagages à apporter quelques semaines à l’avance. En effet, selon le type de voyage (plein air? plage? camping? pays sous-développé?  pays nordique?), le contenu de la valise ne sera pas le même.  Ceci nous permettra de voir s’il y a des achats à prévoir (côté pharmacie, vêtements, etc) et d’éviter d’aller courir dans les magasins la veille du départ. Pensez aussi à apporter un adaptateur/convertisseur électrique si vous sortez de l’Amérique du Nord.

  • Trouver un responsable pour la maison/les plantes/le jardin/le chat/le courrier, etc

C’est là qu’entre souvent en scène le gentil voisin.  On lui fait une petite liste de tâches à faire, on lui fournit une clé et on pense à lui acheter un petit souvenir pour le remercier. Et on lui offre de lui rendre la pareille lors de son prochain voyage!  Si on part pour plus de quelques semaines, on songe aussi à nommer un responsable pour son courrier ou à le rediriger.

  • Prévoir le transport vers l’aéroport

Quelqu’un viendra nous porter?  On laissera l’auto au stationnement (souvent coûteux) de l’aéroport?  On dormira la veille du départ dans un hôtel tout près qui fourni le stationnement pour la durée du voyage?  Réfléchir aux différentes options nous permettra de choisir l’idéal pour nous et notre budget!

  • Scanner ses documents importants et en envoyer des copies par courriel à soi-même et à une personne de confiance.

Passeport, cartes de crédit et de guichet, permis de conduire québécois et international, billets d’avion et autres réservations : vous serez bien contents de pouvoir y avoir accès facilement en cas de perte ou de vol.

  • Déclarer son voyage à sa compagnie de carte de crédit ainsi qu’au gouvernement canadien au besoin.

Votre carte de crédit peut être bloquée si une transaction apparaît suspecte.  Et rien n’est plus suspect qu’un changement de pays sans être averti.  Alors prévenez le manque de fond et lâchez un coup de fil à votre compagnie de crédit.

Vous partez dans un pays qui présente certains risques? Informez le gouvernement canadien de votre présence dans ce pays pour être averti en cas de catastrophe naturelle ou de trouble civil.

  • Prévoir où se procurer la monnaie locale

Si possible, on s’en procure au Québec avant le départ.  Sinon, on vérifie où il est possible de s’en procurer une fois sur place (aéroport, banques, hôtels) et si nos cartes de crédit et de guichet sont bien acceptées dans le pays.

Quelques jours avant le voyage

  • Faire ses bagages!

Prévoir un mini kit de survie dans son bagage à main au cas où le bagage de soute se perdrait (sous-vêtement, vêtement de rechange, maillot, médicaments, argent et documents importants, guide de voyage).  Vérifier ce qui est permis ou pas dans le bagage à main de l’avion et le bagage de soute (liquides, médicaments, etc) à l’aide de ce site de l’ACSTA (administration canadienne de la sûreté du transport aérien).

  • S’enregistrer à la compagnie d’aviation 24 heures avant le départ

Ceci permet de gagner du temps à l’aéroport et de choisir ses sièges.  Et tout se fait sur internet donc c’est facile!

La journée du départ

  • Arriver à l’aéroport 3 heures à l’avance.  

L’enregistrement des bagages, le passage aux douanes, etc.  Toutes ces démarches prennent du temps et vaut mieux être l’avance pour ne pas être pris de court en raison d’un imprévu ou de trop longues files d’attente

  • Relaxer et profiter!

Vous avez passé par toutes les étapes?  Vous pouvez maintenant voyager l’esprit tranquille et vous concentrer sur les magnifiques paysages et les belles découvertes qui vous attendent!

 

P.S. Vous vous questionnez sur l’image à la une?  Eh oui, il s’agit bien de lettres chinoises. Elles signifient en fait « Bon voyage », une petite surprise pour mon père qui a récemment visité ce pays.  Et la carte en dessous?  L’Islande, sa route 1 et ses quelques routes impraticables pour ceux qui n’ont pas de 4 par 4.  On les parcourra bientôt!

Publicités

6 commentaires sur « Check-list pour la préparation d’un voyage à l’étranger »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s