Pour 2017, des résolutions? Non! Des micro-aventures de plein air? Oui!

Plutôt que de faire des résolutions, j’ai choisi cette année de faire la liste des petites et grandes activités de plein air que j’aimerais réaliser en 2017.  Voici donc mon top 12 des aventures à planifier pour les prochains mois, en souhaitant que ça puisse vous inspirer! Et même si ma passe gratuite pour les parcs Canada ne me servira pas pour l’Ouest Canadien, elle devrait me servir au moins pour 2 parcs situés au Québec, ceux de Forillon et de la Mauricie!  Alors voici, en ordre plus ou moins chronologique des saisons :

  • Faire du ski de fond avec ma grande à la base de plein air André-Nadeau  (si l’hiver sherbrookois peut nous offrir de la belle neige!)
  • Faire avec mon amoureux tous les sentiers de ski de fond du magnifique et peu connu centre des Quatre-Vallons à Ste-Catherine-de-Hatley.
  • Aller porter ma fille à l’école en vélo puis me rendre au travail avec le même moyen de transport, en laissant la girafe à l’école au besoin pour limiter le poids.  Le faire au moins une fois par semaine dès le mois de mai.
  • En familles, aller faire une petite rando dans les montagnes blanches, monter le mont Washington en auto et visiter le village du père Noël dans le New Hampshire.
  • Faire des randonnées de vélo en famille (dont Lennoxville-North Hatley pas fait l’an passé).
  • Aller monter le mont Pisgah en famille (au Vermont, à 1h15 de Sherbrooke) et terminer la journée à la plage.
  • Découvrir Herbes Orford et le nouveau spa Strom de Sherbrooke.
  • Prendre au moins 4 semaines de vacances cet été sinon 5 pour bien en profiter.
  • Faire du kayak double avec les enfants (sur la rivière Bonaventure, la rivière Magog?)
  • Faire un séjour de camping de 2 semaines au Québec avec les enfants.  J’ai déjà mon idée d’itinéraire : parc du Bic, parc des Chics Chocs (dont le mont Ernest-Laforce), l’ile et la rivière Bonaventure, le parc Forillon et retour par les Escoumins pour observer les baleines.  Et mieux m’équiper pour cette aventure (sleeping chaud et nouveau matelas gonflable pour mon garçon, BBQ de camping, abri-cuisine).
  • Aller faire du camping et du canot dans le parc de la Mauricie (en août SVP pour éviter les moustiques!)
  • Aller chez Citrouilles et Tournesols à la fin août, dans le temps des tournesols, pour observer leur jaune éclatant avec Orford en paysage de fond.

D’autres suggestions pour allonger ma liste?

Publicités

L’état de New York… pour les Adirondacks!

Confession : Je ne suis jamais allée visiter la ville de New York et ce n’est pas non plus dans ma « bucket list ».  Bon, sans doute irai-je un jour et la trouverai-je même impressionnante.  Toutefois, ceux qui me connaissent bien savent que je suis plutôt une fille de montagnes et de nature qu’une fille de villes.  C’est pourquoi quand j’ai mis les pieds pour la première fois dans cet état, ce n’était pas pour la Grosse Pomme mais bien pour ses magnifiques montagnes au Nord : les Adirondacks.  Je me doutais qu’on y trouverait de belles randos avec de beaux points de vue.  Ce dont je ne me doutais pas, c’est à quel point le parc était vaste et le paysage éblouissant sur la route pendant des kilomètres et des kilomètres.  Avec une superficie aussi grande que l’état du Vermont et 46 sommets de plus de 4000 pieds qu’il est possible de monter à pied, il n’aurait pas pu en être autrement!  À l’époque, jeune couple sans enfant, nous avions adoré notre ascension du mont Algonquin (un petit lien vers le site d’Alex Hike, une référence en rando).  Mais nous avions aussi agréablement découvert la charmante petite ville de Lake Placide.    Avec sa jolie rue touristique à découvrir à pied, ses belles terrasses et sa plage sur le « Mirror Lake », elle nous a fait passer un bon moment entre 2 randonnées en montagnes.  Impossible aussi à sa visite de ne pas remarquer son histoire olympique, ville ayant reçue les jeux d’hiver à 2 reprises et équipée de nombreuses installations.  J’aimerais beaucoup redécouvrir cette région avec les enfants.  D’autant plus qu’à environ 2 heures de Montréal (mais un peu plus de 3 hres de Sherbrooke), c’est une destination réaliste pour un long weekend ou une petite semaine.  J’opterais alors sûrement pour une randonnée un peu plus facile pour leurs petites jambes mais toute aussi impressionnante : le mont Cascade.  Et je garderais sans aucun doute la plage à l’agenda!

D’ailleurs, quoi de mieux que de rêver à d’éventuels voyages lorsqu’on est pris les 2 mains dans des trucs plus terre-à-terre (lire ici la routine boulot-gardo-dodo + la construction du patio)?  Nos vacances arrivent bientôt, on lâche pas!

Le Maine en famille – l’autre option (la meilleure en fait à mon avis! ;) )

De ces temps-ci, je vois et j’entends beaucoup de petites familles planifier leurs vacances dans le coin d’Old Orchard, de Wells ou d’Ogunquit.  Ils cherchent la mer et sa plage pas trop loin et, avouons-le, c’est ce coin du Maine qui nous vient en premier à l’esprit.  Ce qui me fait dire qu’il y a un autre coin du Maine qui est vraiment méconnu des québécois (et pourtant très bien connu des américains) : l’Acadia National Park.

IMG_0547

On l’a découvert il y a exactement 5 ans, lors de nos premières vacances en famille.  Ma mère y partait avec ses soeurs et, intrigués par cet endroit qu’on ne connaissait pas, on a fait quelques recherches.  Juste à taper son nom dans google image et visiter les quelques sites internet qui y sont consacrés nous a convaincu que c’était la place qu’il nous fallait pour nos vacances.  Oui, la mer y est un peu plus froide qu’à Old Orchard, si c’est quelque chose de possible hahaha (mais qu’importe, je me baigne ni à une place, ni à l’autre), mais le parc possède, en plus de la plage en bordure de mer, une autre plage bordant un lac aux eaux tout à fait confortables.  Parfait pour initier bébé aux plaisirs de la baignade!

IMG_0614

Mais, contrairement à Old Orchard et ses voisines, il n’y a pas que la plage.  Et surtout, pas de parc d’attractions à proximité.  Que la nature et sa beauté, sur une grande île dont près de la moitié est un parc national, et des tonnes de façon d’en profiter.  Plusieurs kilomètres de pistes cyclables dans une ancienne route de campagne, une route panoramique pour les automobiles, plusieurs sentiers en bord de mer et d’autres en montagnes avec vue sur la mer, escalade, kayak, etc.  Il y a aussi la charmante petite ville de Bar Harbor au Nord de l’Ile, si l’envie vous prend de faire les boutiques et d’essayer quelques restaurants.  Plusieurs possibilités d’hébergement (divers camping, chalets à louer, auberges, etc).  On a tellement aimé qu’on y est retourné 3 ans plus tard.

Et puis, est-ce que j’ai réussi à titiller votre curiosité? 😉